Accueil Actus Autopartage, l’essor suisse

Autopartage, l’essor suisse

911
0
PARTAGER
DR - Patrick Eigenmann, responsable Communication & Médias chez Mobility.

DR - Patrick Eigenmann, responsable Communication & Médias chez Mobility.
Comment expliquez-vous le succès de l’autopartage en Suisse?

L’autopartage ou carsharing permet la mise à disposition d’un ou plusieurs véhicules que l’utilisateur ne finance que pour la durée de son besoin, plutôt que de disposer d’une voiture personnelle. Grâce à son espace réduit et à son réseau de transports publics parfaitement desservi, la Suisse est prédestinée pour l’autopartage. Les habitants d’une ville peuvent désormais remplacer leur voiture personnelle. L’une des principales raisons du succès de l’autopartage est son maniement simple et avantageux; comme avec la voiture personnelle, on peut se déplacer à tout moment spontanément et en toute commodité, sans toutefois avoir à se préoccuper d’une place de parking ou des assurances.

Pour quels types de trajets les Suisses utilisent-ils l’autopartage?

Nos clients utilisent l’autopartage pour tous besoins imaginables: shopping, visites à la famille, excursions, conduite des enfants à leur entraînement de foot… Des entreprises font également confiance à nos solutions de mobilité. Nous pouvons, par exemple, équiper les flottes d’entreprise de notre technologie de carsharing, ce qui en augmente l’exploitation et économise ainsi jusqu’à 30% des véhicules.

Combien d’utilisateurs ont déjà bénéficié de vos services?

Actuellement, 112’000 clients misent sur Mobility. Ce qui est réjouissant, c’est que la proportion de jeunes utilisateurs augmente, ce qui nous permet d’envisager l’avenir avec beaucoup d’optimisme. Si la majeure partie de nos clients a entre 35 et 50 ans, les conducteurs Mobility entre 18 et 35 ans sont de plus en plus nombreux. Nous avons créé des offres spécifiques pour eux, par exemple mobility@campus pour les étudiants ou mobility4learners pour les élèves et les nouveaux conducteurs.

Quelle est la dernière initiative pour vos utilisateurs?

Lundi 25 août, nous avons lancé dans la ville de Bâle « Catch a Car », la première offre d’autopartage en Suisse non liée à une station. « Catch a Car » permet de localiser 100 voitures en temps réel, de rouler de A à B sans réservation préalable et de les déposer sur des parkings publics. Pour convaincre des avantages de l’autopartage, nous nous adressons à des personnes qui vivent avec leur temps, modernes et indépendantes.

(Caroline Canault/ATCNA)

CCA2/AllTheContent